-

 

- Michel L. (Gif sur Yvette): 

- La voix de Denis Pelsy enrichit les mots par sa relation au texte. Le lecteur-auditeur perçoit le sens que l’auteur veut donner aux mots. La voix de Denis nous donne à percevoir aussi la subjectivité psycho chromatique du texte, de même qu’émergent de la peinture ou de la musique nos émotions.

Sylvie T.  ( Saintes):

- Quel plaisir d’écouter le narrateur. Sa voix chaude et grave nous plonge dans l’univers du livre et chaque personnage

prend vie grâce à une petite intonation différente par ci , une pointe d’accent par là. Tout est fluide et nous immerge dans le récit. 

Marc et Thiele L. ( Auris) : 

- La voix de Denis Pelsy m’a charmé pendant des journées de bricolage et m’a permis de déguster “Âme brisée” avec bonheur. Le son parfait, sans défaut.

- La voix est très belle et agréable à écouter. C’est très naturel et un vrai plaisir de l’entendre. Il n’y a rien de déplaisant ou d’irritant, tout est agréable, joyeux ou neutre quand il le faut. J’ai eu envie d’écouter tout le reste de ce livre ‘Âme brisée’ d’un trait. 

- Isabelle G. ( Paris):

- Avec une voix  au timbre doux et clair, un rythme qui épouse les images, des intonations qui suggèrent  les émotions et donnent vie aux personnages de papier , des pauses qui permettent de transformer l’écoute en rencontre avec les 2 héros du récit, je suis au cœur de l’histoire , je me laisse porter tout en faisant  partie  du récit.

Hélène L. (Chamalières) :

- Avec une excellente diction, la voix chaude de Denis Pelsy, dont les vibrations parviennent à exprimer toutes sortes d’émotions, rythme le texte et lui donne vie.

Michel & Monique G. ( Marcoussis) :

L’écoute n’est jamais ennuyeuse ,il y a du rythme plus ou moins marqué selon le texte, l’intonation qu’il donne permet de bien vivre l’ambiance du livre et d’en ressentir les différentes situations. La hauteur de voix de Denis est toujours juste, ni trop grave ni trop aiguë .
Il sait donner de la présence au texte avec une sonorité et un rythme qui créent l’intérêt à poursuivre l’écoute . En conclusions nous aimons et recommandons vivement »

Martine A. ( Paris) :

- A l’écoute, conjointement  à la croissance de l’amour au sein du couple,  l’émotion gagne du terrain pour atteindre son paroxysme à la fin de la lettre, dont la chute renvoyant au début du texte arrache les vraies larmes, celles du cœur.
Lettre à D est un texte sublime véritablement habité par la narration de Denis Pelsy. La voix est claire, le rythme agréable, le ton juste avec ce qu’il faut d’emphase sans excès.

Marie S. ( Igny) : 

- J'ai audiolu la lettre à D. de  André Gorz enregistrée par Denis Pelsy. Sa voix chaleureuse nous permet de rendre présents aussi bien l'auteur de la lettre que la femme à qui elle est adressée. Il nous fait pénétrer dans l'intimité de Gorz et on se prend à rêver de recevoir une telle lettre.

Lise B. (Paris) : 

- La voix du narrateur sert d'une façon nuancée et expressive les textes de Zweig. Elle leur donne du relief et maintient jusqu'à la fin l'attente de la résolution.

Elisabeth M. (Tours)

- Félicitation au narrateur pour avoir prêté sa voix, ses modulations selon les expressions et sentiments qui s’imposaient pour la lecture et le dire de l’auteur. J’ai beaucoup aimé cette ‘Lettre à D.’ d’André Gorz.

Monique B. ( Palaiseau)

Je craignais un peu ,au début , d'être influencée par les sentiments du narrateur ou par le rythme de sa parole . Il n'en fut rien car l 'élocution claire laisse le temps de réfléchir sur les mots, le thème et la phrase sont bien en concordance avec la prononciation grâce à un "tempo" mesuré  tout à fait approprié au texte , les intonations varient légèrement  avec les changements de personnages mais sans rien de lourd , d'insistant qui ressemblerait à du théâtre...